• Propriété au XIXème siècle de Louis-Auguste Brun puis de Théodore Vernes d'Arlandes (1820-1893) ce dernier se distingua par sa grande générosité et un vif intérêt pour la vie de Versoix.

    D'habitude, Théodore Vernes vivait en hiver à Paris et en été dans sa belle propriété  Fleur d'Eau à Versoix-la-Ville. 

    Fleur d'Eau - La Grève

     

    Il vendit une partie de sa propriété , qui s'étendait jusqu'au lac, à sa belle-soeur, la comtesse Du Vivier de Fay de Solignac, qui y construisit la maison La Grève.

    Fleur d'Eau - La Grève

     

    Plus tard, Théodore Vernes d'Arlandes, devenu veuf, épousa la fille de la comtesse, qui devint ainsi sa belle-mère.

    Fleur d'Eau - La Grève

     

    Fleur d'Eau

     

    Fleur d'Eau 

     

    La Grève devint un Centre de loisirs

    Fleur d'Eau - La Grève


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique